THOMAS SANKARA


Actualités Repères chronologiques Bibliographie sélective Archives


Histoire, Burkina Faso, Revolution, Thomas Sankara


Sankara & Burkina Faso : Repères chronologiques

1896 
Le royaume mossi de Ouagadougou devient un protectorat français. Début de la colonisation.

1932 à 1947 
Le territoire de la colonie de Haute-Volta est morcelé et partagé entre la Côte d’Ivoire, le Mali et le  Niger.

21 décembre 1949 
Naissance de Thomas Sankara à Yako, Haute-Volta.

11 décembre 1958 
Création de la République de Haute-Volta, Etat membre de la Communauté française. Son premier président est Maurice Yaméogo, élu en décembre 1959.

5 août 1960 
Proclamation de l’indépendance de la Haute-Volta.

3 janvier 1966 
Contesté par la population pour sa politique d’austérité, Maurice Yaméogo est renversé et remplacé par le gouvernement militaire du colonel Lamizana.

1966 
Sankara entre à l’école militaire de Ouagadougou.

1972 
Sankara, à Madagascar depuis deux ans pour la suite de sa formation militaire, assiste à la Révolution de mai, qui renverse le régime néocolonial de Tsiranana. La même année, il par en France, à Pau, faire un stage de parachutiste.

1976 
Sankara effectue un stage à l’école des parachutistes de Rabat, au Maroc. Il s’y lie avec Blaise Compaoré.

25 novembre 1980 
A la suite de plusieurs grèves en Haute-Volta, un coup d’Etat renverse le gouvernement Lamizana. Le colonel Saye Zerbo prend la tête d’un Comité militaire de redressement pour le progrès national.

9 septembre 1981 
Sankara accepte de devenir secrétaire d’Etat à l’information sous Saye Zerbo. Il démissionne une année plus tard, en signe de protestation contre les atteintes flagrantes aux libertés, et est muté dans une lointaine garnison.

7 novembre 1982 
Saye Zarbo est renversé, son gouvernement remplacé par un Conseil provisoire du salut du peuple. Jean-Baptiste Ouédraogo devient président.

Janvier – mai 1983 
Sankara devient Premier ministre. Il est brusquement arrêté le 17 mai, au lendemain d’une visite du conseiller du président Mitterrand pour les affaires africaines. Manifestations massives qui exigent sa libération.

4 août 1983 
Blaise Compaoré marche sur Ouagadougou, libère Sankara et renverse Ouédraogo. Le Conseil national de la révolution prend le pouvoir, Sankara devient président.

4 août 1984 
1er anniversaire de la révolution. La Haute-Volta devient le Burkina Faso, ou Pays des hommes intègres.

Septembre – décembre 1984
Le 22 septembre, journée de la solidarité avec les ménagères à Ouagadougou. Les hommes sont invités à accomplir les tâches ménagères jusque-là réservées aux femmes. Le 4 octobre, discours de Sankara devant l’Assemblée générale des Nations Unies. Du 5 au 9 novembre, Sankara visite la Chine. Le 25 novembre, début d’une campagne de vaccination de tous les Burkinabés de moins de 15 ans. Le 31 décembre, suppression des loyers pour l’année 1985 et lancement d’un programme de construction de logements.

1985 
Lancement d’une campagne de reboisement massif. Du 1er au 8 mars, conférence nationale pour la promotion de la femme.

1986 
Campagne d’alphabétisation en langues nationales. En octobre, Sankara visite l’Union Soviétique. Le 17 novembre, le président français François Mitterrand est en visite à Ouagadougou.

1987 
Le 11 avril, lancement de l’Union nationale des paysans du Burkina. Du 8 au 11 octobre, conférence panafricaine anti-apartheid à Ouagadougou.

15 octobre 1987 
Sankara et douze de ses collaborateurs sont assassinés par un détachement militaire. Blaise Compaoré prend le pouvoir, remplace le Comité national de révolution par un Front populaire. Il engage une politique de « rectification de la Révolution ».

1991 
Approbation d'une nouvelle constitution par référendum. Blaise Compaoré est élu président du Faso lors d'un premier scrutin démocratique boycotté par les principaux partis d'opposition.

28 décembre 2005 
Une avenue de Ouagadougou est baptisée du nom de Sankara.

15 octobre 2007 
A l’occasion du vingtième anniversaire de la mort de Sankara, sa veuve, Mariam Serme Sankara, jusque-là en exil, revient pour la première fois se recueillir sur sa tombe supposée.

Novembre 2010
Blaise Compaoré est réélu à la présidence du Faso (2ème quinquennat) avec 1.357.315 voix, soit 80,15% des suffrages. (Population totale : 16 Mio.)

Avril 2014 
Après quatre années de procédure juridique, suite à la demande des ayants droits de Thomas Sankara, le tribunal de grande instance de Ouagadougou se déclare incompétent sur la demande d'identification du corps qui se trouve dans la tombe supposée de l'ancien président burkinabé.


31 octobre 2014 
Au pouvoir depuis la mort de Thomas Sankara le 15 octobre 1987, soit 27 ans, le président Blaise Compaoré démissionne suite à un soulèvement insurectionnel dans tous le pays contre le projet de révision de la Constitution qui devait permettre à Blaise Compaoré de se représenter aux présidentielles de novembre 2015.



  haut de page











 





 


ÉVÉNEMENTS 2017 :
---------------------------------------------------

Espace Agora, Collège St-Michel
Fribourg • Suisse

Jeudi 30 mars à 17h
Cinéma Utopie Ste Livrade • France Jeudi 9 mars à 19h Dimanche 12 mars à 17h30

Afin de faire prendre conscience des enjeux du développement durable, Macrocosm proposera des projections de films documentaires à St-Michel. Celles-ci seront suivies d'une discussion « après-film », possible grâce à la présence d'intervenants internes et externes.
Le parcours de Thomas Sankara, ancien président du Burkina Faso, défenseur des droits des femmes et de l'anti-colonialisme, interroge sur de nombreuses thématiques, telles que le colonialisme et post-colonialisme sur le continent africain, la participation politique, les droits fondamentaux. Ce film permet également de faire des liens avec notre projet annuel, au Burkina Faso.

Association Macrocos : info@macrocosm.earth

---------------------------------------------------





THOMAS SANKARA
& L'ACTUALITÉ :

---------------------------------------------------
Justice pour Sankara, Ouagadougou, août 2016 © Christophe Cupelin
Ouagadougou, août 2016 © Christophe Cupelin

---------------------------------------------------

Fespaco : l'exhumation culturelle de l'icône Sankara
jeuneafrique.com, Damien Glez, 2 mars 2017

---------------------------------------------------
Ouverture du Fespaco : Thomas Sankara, star malgré lui
africanews.com, 27 février 2017

---------------------------------------------------
Thomas Sankara, la renaissance d'une icône africaine
lemonde.fr, Joan Tilouine, 21 février 2017
---------------------------------------------------
Madagascar: Sur les traces de l'auteur de "Sankara le rebelle"
Boukari Ouédraogo, 20 février 2017
---------------------------------------------------
Le 1er ministre à Thomas Sankara
lesechosdufaso.net, 7 février 2017

---------------------------------------------------
Enquête sur l'assassinat de Thomas Sankara : Les autorités françaises interpellées
lefaso.net, Bruno Jaffré et Jacques Casamarta, 31 janvier 2017

---------------------------------------------------




THOMAS SANKARA & ARCHIVES :

---------------------------------------------------
Vive le conseil national de la révolution, 1983-1987, Burkina Faso
---------------------------------------------------